Sénégal: l’acquisition de Tigo par Wari est en cours d’examen, selon Abdou Karim Sall

0
TOUS UNIS POUR DÉFENDRE NOS INTÉRÊTS

(Agence Ecofin) – Le 08 mars 2017, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal, Abdou Karim Sall (photo), a révélé que le dossier pour l’acquisition de Tigo par Wari est déjà en cours d’examen au niveau du régulateur télécoms.

Le patron de l’Artp répondait ainsi aux questions de la presse, en marge de la cérémonie d’ouverture de la réunion de la commission «Administration et Finance » de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) qui se tient à Dakar au Sénégal, jusqu’au 09 mars 2017.

D’après le directeur général de l’Artp, le dossier sera traité « le plus rapidement possible».

C’est le 7 février 2017 que Tigo et Wari ont dévoilé la conclusion d’un accord pour l’acquisition de la première société par la seconde. A l’engouement suscité par cette opération menée par le Sénégalais Kabirou Mbodje, président-directeur général du groupe Wari, s’étaient greffées de nombreuses critiques sur la crédibilité de cette opération financière. Ces critiques s’étaient nourries des déclarations d’Abdou Karim Sall, trois jours après l’annonce de l’accord d’acquisition.

Le 10 février 2017, en marge du séminaire de partage avec les journalistes sur les 15 ans de l’ARTP, le DG de l’Artp avait, en effet, déclaré : «Je ne me prononcerai pas sur cette question étant donné que je n’ai reçu aucune correspondance officielle de Tigo me parlant de son intention de céder ses actifs à Wari ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire s'il vous plait
Entrer votre nom s'il vous plait

For spam filtering purposes, please copy the number 4970 to the field below: