Sénégal : Wari porte l’« affaire Tigo » devant la Cour internationale d’arbitrage

0
TOUS UNIS POUR DÉFENDRE NOS INTÉRÊTS

Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose le groupe sénégalais de transfert d’argent et Millicom : Wari annonce avoir déposé deux demandes auprès de la Cour internationale d’arbitrage contre le groupe Millicom et contre les sociétés de Xavier Niel et Hassanein Hiridjee.

Le groupe sénégalais de transfert d’argent Wari a annoncé ce vendredi, par l’intermédiaire de son agence de communication 35°Nord, avoir déposé le 3 novembre deux demandes d’arbitrage auprès de la Cour internationale de la Chambre de commerce internationale de Paris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à l’opérateur luxembourgeois Millicom.

Ces recours constituent le dernier épisode en date dans la guerre – par communiqués interposés – qui oppose les deux sociétés depuis fin juillet, lorsque Millicom a annoncé l’annulation du contrat de vente de Tigo Sénégal, conclu le 7 février avec Wari, moyennant 129 millions de dollars. Dans son communiqué du 31 juillet, l’opérateur luxembourgeois annonçait en outre la cession de Tigo à un consortium contrôlé par Yerim Sow, Xavier Niel et la famille Hiridjee.

Depuis, chaque société estime être dans son droit : alors que Tigo Sénégal assure que le non-respect des échéances de paiement par Wari lui permettait d’annuler la vente en toute légalité, le groupe sénégalais de transfert d’argent assure avoir strictement observé les conditions du contrat de vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire s'il vous plait
Entrer votre nom s'il vous plait

For spam filtering purposes, please copy the number 9521 to the field below: